13/04/2008

Avoir la capacité de se remettre en question pour évoluer

Reflexion03-thumb

 
Il y a quelques années, j'ai décidé de mieux connaître la personne que je suis ... chemin difficile et pas évident tous les jours. Il faut à ce moment là accepter de voir certaines choses que l'on se cachait habilement, accepter de voir que l'on est peut-être pas si "bien" qu'on le pensait, où que l'on se complaisait dans une situation qui ne nous convenait pas vraiment.
 
Mais avant tout, il faut avoir la capacité de se remettre en question.
 
En effet, il faut avoir un esprit ouvert pour accepter de voir que nos comportements ne sont pas toujours au top, que notre vie ne nous rend pas forcément heureux, que l'on se laisse marcher sur les pieds sans savoir vraiment pourquoi, que l'on permet aux autres d'être odieux sans broncher ... bref toutes sortes de choses qui nous font souffrir et qui, malgré le fait qu'on les laissent passer, sont tout simplement insupportable à nos yeux et rendent notre vie terne.
 
Il est toujours facile de critiquer l'éducation reçue de nos parents (même si en ce qui me concerne je l'ai trouvé très bien), il ne faut cependant pas oublier que nos parents ont fait avec ce que leurs parents leur avaient donné et ainsi de suite depuis des siècles.
 
L'importance d'une remise en question réside notamment dans le fait d'accepter que la personne que je vois dans le miroir n'est pas celle que je voudrais, que ce que nous transmettons à nos enfants n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux même si nous le croyons, que notre attitude envers les autres n'est pas la meilleure, etc ...
 
Idem pour notre comportement ... qui suis-je pour juger l'autre ? Qui suis-je pour me permettre telle où telle attitude ? Pourquoi ne sommes nous pas capable de prendre en considération l'avis de l'autre sans se sentir agressé ? Pourquoi, ce que moi je pense est bien évidemment le mieux ? Pourquoi l'autre est-il d'office inférieur à moi ? ... Autant de questions auxquelles chacun de nous devrait répondre.
 
Le travail sur soi est le plus long et le plus difficile qui soit ... mais une chose est certaine ; on en ressort grandi, ouvert et nos relations n'en deviennent que meilleures.
 
Nous arrivons à faire un tri dans ce que nous voulons ou pas, il nous est alors possible de choisir ou non nos relations humaines ... et notre vie s'en porte bien mieux.
 
  

19:19 Écrit par Francoise Verkest dans Moi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.