08/03/2007

L'ail

Il fait partie intégrante de la gastronomie française depuis longtemps. Mais c'est au Moyen Age que la légende de l'ail "chasseur de vampires" prend sa source. Les enfants, à cette époque, mettaient autour de leur cou des tresses d'ail qui devaient les protéger des sorcières. Aujourd'hui, c'est un grand classique des films d'épouvante.

L'ail est cultivé partout dans le monde et la Chine en est le premier producteur mondial. Il en existe plus de 700 variétés.

On distingue :

- L'ail d'automne qui est récolté en juin et en juillet, celui-ci est gorgé d'eau ... c'est l'ail nouveau.
- L'ail d'hiver qui lui est récolté parfaitement mûr. Il est séché avant d'être stocké et commercialisé d'août à avril.

Propriétés médicinales

- Riche en éléments soufrés, en iode, silice et ajoène.
- Il contient de l'allicine qui stimule la circulation sanguine et tue les bactéries.
- Riche en acides anémiques.
- Riche en acides animiques.
- Riche en germanium, calcium, cuivre, zinc, potassium, magnésium, sélénium, zinc.
- Riche en vitamines A, B1 & C ainsi qu'en acides gras essentiels (vitamine F).

Au fil de l'histoire:

- Pendant les grandes épidémies du Moyen-Age, les médecins se protégeaient contre les maladies infectieuses en portant un masque avec un long nez de cuir badigeonné d'un mélange à base d'ail et d'herbes aromatiques.

- L'usage de l'ail remonte plus loin que notre histoire écrite. Certains documents confirment l'usage de l'ail en tant que remède il y a de cela environ 5000 ans. Les Chinois l'utilisent depuis au moins 3000 ans.

- Un papyrus médical égyptien datant d'environ 1550 avant J.-C. mentionne l'ail en tant que traitement efficace pour une variété d'affections telles que maux de tête, vers, tumeurs, hypertension, etc. Les ouvriers égyptiens des pyramides anciennes l'utilisaient pour le traitement des problèmes de cœur et menstruels, les maux de tête et les tumeurs.

À travers l'histoire mondiale, l'ail a généralement été conseillé pour traiter

- Les maux de gorge.
- Les maux de dents.
- La toux.
- Les pellicules.
- Les maux d'oreille.
- L'hypertension.
- L'athérosclérose.
- L'hystérie.
- La diarrhée.
- La vaginite.

La documentation historique sur les pouvoirs de l'ail est solide et vaste.

ail

21:51 Écrit par Francoise Verkest dans Epices | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Papille.. Coucou,
je passe te souhaiter un bon week-end ensoleillé...
L'ail ,j'en mange depuis pas très longtemps en fait,étant enfant j'avais vraiment horreur de çà,maintenant je m'y met(serais-ce une signe de ...),mais en fait faut-il oui ou non enlever le coeur de la gousse d'ail,on l'a dit fort indigeste???
Bisou bisou et à bientôt

Écrit par : Anaïs | 10/03/2007

Les commentaires sont fermés.