26/02/2007

L'avocat

Fruit davocat
L'avocat est le fruit de l'avocatier qui se présente sous la forme d'une grosse baie à une seule graine.

Il est originaire du Mexique où il était déjà consommé par les Aztèques et les Mayas il y a 8000 ans et a été importé en Europe par les Espagnols dès le XVIIe siècle. Mais, il faudra attendre encore 300 ans pour qu'il s'installe définitivement dans la gastronomie française.

Bien qu'étant considéré en Europe comme un produit de luxe, en Amérique où il est extrêment courant, on le qualifiait autrefois de "beurre du pauvre".

L'avocat est très utilisé dans la cuisine mexicaine et notamment pour la préparation du guacamole. Ses feuilles sont utilisées comme condiment.

Souvent dénigré à cause de sa richesse en graisses, celui-ci convient pourtant parfaitement aux personnes à grands besoins énergétiques (sportifs) et aux enfants en pleine croissance.

Sesbienfaits:

  • Son taux d'acides gras insaturés élevé est favorable au bon fonctionnement de l'appareil cardio-vasculaire et à la circulation du sang dans l'organisme.
  • Les lipides qu'il contient permettent de faire baisser le taux de mauvais cholestérol.
  • Grande source de magnésium.
  • Son taux élevé (55 mg pour 100 g) de potassium est bénéfique pour la tension artérielle.
  • Riche en minéraux etoligo-éléments (phosphore, fer, cuivre et zinc).
L'avocat est également régulièrement utilisé dans la fabrication de produits cosmétiques, notamment pour les effets régénérateurs qu'il distille sur le cuir chevelu ou la peau.

Contrairement à la plupart des fruits, l'avocat ne mûrit pas sur l'arbre mais seulement une fois récolté. Il est donc inutile de regarder la couleur de la peau pour savoir s'il est mûr. La seule solution consiste à légèrement presser la peau afin d'évaluer la texture de la chair, et donc le stade de maturation.

Une de mes connaissances habitant l'île de la réunion m'a même dit qu'ilfallait le secouer ... si le noyau bougeait à l'intérieur c'est que l'avocat est mûr.

A moins de le manger le jour même, il vaut mieux acheter un avocat encore ferme et sans tâche, afin de le laisser mûrir jusqu'au jour de sa dégustation. Si l'on veut accélérer le processus de maturation, il suffit d'enrouler l'avocat dans du papier journal, ou de simplement le placer dans une corbeille à fruits, aux côtés de pommes ou de bananes qui dégagent naturellement de l'éthylène. Par contre, pour retarder le mûrissement d'une bonne semaine, l'avocat devra être entreposé dans le bac à légume du frigo.

Laissée à l'air la chair jaune de l'avocat a tendance à s'oxyder et à noircir très vite. Dans ce cas, arrosez-la simplement de jus de citron. L'avocat peut également se congeler, mais impérativementen purée avec, encoreune fois, du jus de citron.
avocat_large

22:05 Écrit par Francoise Verkest dans Fruits | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.