12/02/2007

Les seins

seins1

Symboles par excellence de la féminité et attributs de la sensualité, les seins sont consacrés comme les plus beaux atouts de séduction depuis la nuit des temps.

Incontestablement, ce sont eux qui dessinent la silouhette féminine et qui lui donnent son caractère particulier.

Cette partie du corps est la préférée de nos amis mâles au même titre que nos jambes et nos fesses.

C'est pourquoi, depuis la nuit des temps, les femmes ne cessent de déchaîner les passions en accentuant cette différence naturelle qui les rendent si désirables aux yeux des hommes, ceci grâce à leurs dessous et aux vêtements.

La poitrine en vogue à l'heure actuelle est ronde, pleine, généreuse et ... exhibée. Mais cela n'a pas toujours été le cas.

La petite poitrine est adulée au Moyen-Age. La mode est alors aux poitrines minuscules et hautes car ce qui plaît au 15e siècle c'est le ventre ... il fascine. Celui-ci doit être rebondi. Apparaît alors une nouvelle sorte de corset qui aplati les seins pour mettre le ventre en valeur.

Les seins écartés étaient à la mode durant longtemps à la fin de l'Empire.

Les seins "en pommes" fermes et bien ronds étaient adulés au 16e siècle.

La poitrine plutôt forte et voluptueuse a, quand à elle, traversé la majorité des époques la tête haute.

A l'heure actuelle, les études révèlent une grande diversité dans les goûts masculins en matière de forme et de volume. Les hommes aiment toutes les poitrines ! Ce qui les excite avant tout, c'est l'effet pigeonnant, quand le décolleté rappelle insidieusement des fesses pleines et rebondies. Une technique de séduction utilisée sciemment ou non par les femmes depuis des siècles consiste à se pencher légèrement en avant, à resserrer les bras sur les côtés pour rehausser ses seins en avant et dessiner la fente médiane. Effet garanti auprès des hommes.



seins2

21:52 Écrit par Francoise Verkest dans Femmes, femmes, femmes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Et à l'entame ... de la "Saint Valentin", combien de "seins" de formes, de couleurs, de tailles différentes seront adulés par tant d'homme en admiration devant cette beauté de la nature ?
Très cordialement.
Jean-Pierre

Écrit par : L'enthousiaste | 12/02/2007

Les commentaires sont fermés.