10/02/2008

La baisse du pouvoir d'achat nous condamnera-t'il à manger de la merde ?

A l'heure actuelle, on parle beaucoup de la baisse du pouvoir d'achat et des ses conséquences sur notre vie de tous les jours.
 
Devons nous faire un choix entre bien manger où "vivre bien" ? En notant au passage que pour une grande partie de la population actuelle ... ce choix n'est même plus d'actualité : Entre payer son loyer, ses charges et ses impôts, il ne reste que peu de budget pour la nourriture et encore moins pour les soins de santé ...

 

Mon homme et moi nous posons la question de savoir ce que nous donnons à manger à nos petits chéris et les conséquences inconnues que cela aura sur leur santé dans quelques années.

 

Avec effarement, nous remarquons que certains mets tant appréciés des enfants sont bourrés d'additifs et produits chimiques en tout genre : le saucisson de jambon qui suinte dans son emballage laissant une petite flaque au fond du paquet, les fricandelles tant adorées avec des frites ne sont-elles pas un reste de chaîne alimentaire peu glorieux ? Ne parlons pas des biscuits, bonbons, crèmes desserts, yaourts aromatisés, sodas et j'en passe.

 

Quelles responsabilités avons nous quand nous leur donnons à manger et qu'ils avalent le tout avec confiance et que nous leur disons de bien manger pour grandir ... manger  oui ... mais pas de la merde comme dirait Jean-Pierre Coffe !

 

Ce samedi nous sommes partis faire les courses hebdomadaires en vue du retour de nos deux petits chéris après une semaine chez leur autre papa et maman respectif.  

 

Nous avons été chez Colruyt et avons pris le temps de lire les étiquettes des produits choisis. Nous avons comparé les prix des articles de second choix avec des articles de marques.

 

Second choix ne rimant pas forcément avec mauvaise qualité et produits de marque ne signifiant pas du tout qualité assurée.

 

Le résultat au passage à la caisse a été une augmentation du prix de +/- 15,00 € ... sans commentaires.

 

Le choix de "mieux manger" se fait payer !!!!!!!!! ... et ceci sans avoir acheté de produits bio ou dans un magasin diététique et/ou bio.


...

additifs

 

21:58 Écrit par Francoise Verkest dans Additifs alimentaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2007

Analyse chips

Petite analyse d'un paquet de chips se trouvant dans mon placard à nourritures :

"Chips de pommes de terre ondulées goût paprika"

Ingrédients :

  • Pommes de terre.
  • Huile végétale (63% d'huile de tournesol)... et les 37% restants c'est quoi ????
  • Goût paprika (chapelure de froment).
  • Poudre de paprika.
  • Poudre de lait battu.
  • Exhausteurs de goût (glutamate monosodique, 5'-ribonucléotide disodique).
  • Arôme.
  • Colorant (extrait de paprika).
  • Sel.
Ces chips sont bons de goûts, croustillants et tout, et tout ... ont-ils encore le même goût pour vous maintenant ?

lays

11:00 Écrit par Francoise Verkest dans Additifs alimentaires | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/03/2007

E621 - Glutamate Monosodique (GMS)

glutamate

Le glutamate est un exhausteur de goût aussi dangereux que l'aspartam et il peut se cacher sous différents noms.

Son but : exciter nos papilles gustatives et nous donner l'envie de manger encore plus de produits en contenant.

Qui n'a jamais eu l'envie "irrésistible" de finir un grand paquet de chips en une fois ?

Le gros problème avec le glutamate est que certaines personnes y sont excessivement allergiques et dans ce cas, une consommation accidentelle pourrait leur être fatale. Elles doivent donc cuisiner elles-mêmes tout ce qu'elles mangent.

Depuis 1950 cette additif n'a cessé d'être utilisé par les industriels de l'agroalimentaire en quantités toujours plus importantes, ceci afin de donner plus de goût aux aliments et surtout de faire de plus en plus de profit grâce à l'argent des consommateurs que nous sommes ... non informés des dangers.

Outre son influence sur l'épidémie d'obésité connue de nos jours, celui-ci a tendance à tripler le taux d'insuline sécrété par le pancréas et provoquant ainsi dans certains cas le diabète de type 2.

Le glutamate peut nous rendre aussi dépendant que certaines drogues dures ou la nicotine !

Le Dr Russel Blaylock mentionne dans son livre "Excito-toxins : The taste that kills" plus de 490 références et études scientifiques effectuées entre 1950 et 1993 concernant le glutamate et l'aspartam. Il y explique en détails que ceux-ci sont considérés comme des "excitotoxines" qui détruisent le système nerveux et qui sont cancérigènes.

RIEN n'a été dit aux consommateurs dans de nombreux pays sur la toxicité de cet additif qui est malheureusement constamment utilisé. Celui-ci serait présent dans la majorité des produits transformés, sous plusieurs noms.

Le glutamate étant utilisé dans les plats asiatiques et indiens, certains restaurants aux Etats-Unis affichent même sur le vitrine : NO MSG HERE (pas de GMS ici).

La liste des produits concernés est impossible à faire, sachez cependant qu'on le trouve entre autre dans les chips, les soupes en sachets, les plats surgelés, les plats préparés, les bonbons, les pâtes à tartiner, les produits de "régime" (et oui !).

Les noms suivants cachent toujoursdu GMS :

- Glutamate monosodique.
- Glutamate.
- Acide glutamique.
- Graisse ou huile végétale hydrogénées.
- Protéines hydrogénées.
- Gélatine.
- Caséinates de sodium ou de calcium.
- Levure rajoutée.
- Extrait de levure.
- Glutamate monopotassique.
- Certaines huiles de maïs.

Ceux qui contiennent souventdu GMS :

- Extrait de malt.
- Bouillons.
- Arômes de malt.
- Arômes artificiels.
- Arômes naturels.
- Arômes naturels de porc ou de poulet.
- Extraits d'épices.
- Protéines de blé.
- Nombreux assaisonnements ou épices.
- Maltodextrine.
- Sauce au soja.
- Produits fermentés ou fortifiés aux protéines.
- Acide citrique (ou concentré).
- Sirop de maïs.
- Arôme de caramel (colorant).

Ceux qui pourraient contenir du GMS :

- Protéines de soja (ou concentré).
- Isolat de protéines de soja.
- Protéines de blé (ou concentré).
- Carragheens.
- Enzymes.
- Protéines de lait.
- Protéines de riz ou d'avoine.

Rassurez-vous, quelques assiettes de plats préparés contenant du glutamate ne vont pas vous tuer (sauf en cas d'allergies !) ... cela vous détruira juste un certain nombre de neurones. Bons repas et bon appétit.




11:53 Écrit par Francoise Verkest dans Additifs alimentaires | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

01/03/2007

E102 & E124

additifsE102- Tartrazine

Il s'agit d'un colorant synthétique jaune.

Il est interdit en Autriche, Finlande et Norvège.




Les risques pour la santé
:


  • Hyperactivité.
  • Urticaire.
  • Rhinites.
  • Troubles de la vue.
  • Asthme.
  • Insomnie.

E124 - Ponceau 4R


Ce colorant rouge est un produit chimique très dangereux qui est malheureusement présent dans certains ketchup et cerises confites mais aussi dans de nombreux bonbons, boissons, yaourts, ...

Les risques pour la santé :

  • Hyperactivié.
  • Urticaire.
  • asthme.
  • Insomnie.
  • Pourraît être cancérigène.
poison

22:50 Écrit par Francoise Verkest dans Additifs alimentaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/01/2007

Miam, miam les bonnes saucisses

Petite analyse de saucisses viennoises en boîtes (marque W...y)

E316 - ERYTHORBATE DE SODIUM


Antioxydant et stabilisant de synthèse qui pourrait supprimer l'absorption de la vitamine C. Il est principalement utilisé pour les poissons en conserve et surgelés et aussi pour certaines charcuteries et viandes.

A l'heure actuelle, il y a un manque de recherche concernant cet additif et ses effets.

E250- NITRITE DE SODIUM

Ceci est un conservateur chimique qui serait exclusivement mélangé avec du chlorure de sodium. Dans l'estomac, il se transforme en nitrosamine. On le retrouve dans les charcuteries.

Les risques :
- Hyperactivité.
- Insomnies.
- Asthme.
- Nausées.
- Baisse de tension.
- Cancer.

E450/E451 : DIPHOSPHATES, DIPHOSPATES DISODIQUES, pyrophosphates


Emulsifiants, stabilisants et correcteurs d'acidité de synthèse dérivés de sels de phosphates à consommer avec modération car à fortes doses :

- Risque d'hyperactivité.
- Mauvaise assimilation des minéraux.
- Troubles digestifs.

Des expériences sur des rats on été effectués en Allemagne dès 1957, celles-ci ont montré :
- Une diminution de croissance.
- Une baisse de la fertilité.
- Une durée de vie diminuée.

Les rats étant beaucoup moins sensibles que les hommes ....

E621- GLUTAMATE MONOSODIQUE (GMS)

Exhausteur de goût de synthèse ... malheureusement utilisé dans des milliers de produits alimentaires (soupes en sachets, nombreux chips, plats préparés, bâtons de crabe, produits de régime ...).

Ceci est un additif neurotoxique qui a la capacité de détruire les neurones du cerveau très rapidement ...


Dites moi ... elles avaient bon goût au moins ces délicieuses saucisses ?

ninja

12:38 Écrit par Francoise Verkest dans Additifs alimentaires | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

20/01/2007

E120 - E210

Aujourd'hui ... quelques additifs et leurs effets sur notre organisme

E120 - COCHENILLE, acide carminique, carmin

Ceciest un colorant rouge. Il est fabriqué à partir d'insectes écrasés ou chimiquement.

Les risques pour la santé sont :

- Hyperactivité, asthme, eczéma, insomnies.

A proscrire pour les enfants.

E210 - ACIDE BENZOÏQUE

Ceci est un conservateur chimique. Celui-ci est dérivé du benzène.

Les risques pour la santé sont :

- Hyperactivité, asthme, irritation des yeux, urticaire,troubles digestifs, problèmes de croissance, insomnies,troubles du comportement.

A noter que le benzène affecte le sang et a des liens avec la leucémie chez l'animal, comme chez l'homme. Il serait cancérigène.





09:31 Écrit par Francoise Verkest dans Additifs alimentaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |